Les ONG extrêmement dépendantes des subsides

18/10/14 à 10:22 - Mise à jour à 10:22

Source: Belga

Les dix plus grandes organisations non gouvernementales (ONG) de Belgique ont reçu en 2013 78 millions d'euros de subside, soit 68% de plus qu'en 2007, ressort-il d'une enquête du Tijd publiée samedi.

Les ONG extrêmement dépendantes des subsides

© BELGAIMAGE/Pascal Guyot

Une majorité de ces organisations (Médecins Sans Frontières, Caritas, Oxfam, Unicef, Action Damien, 11.11.11, Broederlijk Delen, Trias, Iles de Paix et Plan Belgique) est dépendante pour plus de moitié de ce financement public. Ces dix mêmes ONG ont en outre représenté près de la moitié de la totalité de l'argent que l'Etat a versé sur les comptes en banque d'organisations de coopération au développement.

Cette forte concentration de fonds publics rend ce groupe particulièrement vulnérable à d'importantes réductions dans le budget de la coopération au développement.

En termes d'efficacité opérationnelle, les résultats de ces organisations sont très bons. Pour chaque euro qui leur est donné, au moins 80 centimes sont effectivement alloués aux projets auxquels est destiné l'argent. Seul Plan Belgique obtient de moins bons résultats.

Les dix ONG disposent ensemble de 35,5 millions d'euros en liquide et d'environ 39 millions en investissements.

En savoir plus sur:

Nos partenaires