Les mystères de l'affaire Carmanne

15/06/16 à 13:50 - Mise à jour à 13:59

Source: Le Vif/l'express

Le 22 juin, la cour d'appel de Mons doit trancher sur les responsabilités d'une propriétaire dans la pollution d'une station-service à Fosses-la-Ville. Et si la Région avait plutôt manqué à ses devoirs ? Une histoire qui dure depuis treize ans. Et qui pourrait concerner d'autres stations en Wallonie.

Figée au bord d'une nationale balayée par le vent, dans la campagne de Fosses-la-Ville, la petite station-service Eco+ n'est plus qu'un souvenir d'escales. Les compteurs sont à l'arrêt depuis dix ans. En trente années d'exploitation, métaux lourds et hydrocarbures ont fortement pollué le terrain, dont l'accès est désormais limité par des barrières Nadar. Les seules allées et venues sont celles de la famille de Janique Carmanne, propriétaire du site et de l'habitation. Théâtres de treize années de procédures judiciaires improbables : dossier oublié pendant cinq ans à l'Office wallon des déchets, business d'un ancien exploitant condamné à Bruxelles, révélations d'un mystérieux pourvoyeur d'échanges internes de l'administration...
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires