Les motards toujours en colère quant à l'état des routes de Wallonie-Bruxelles

22/02/15 à 18:09 - Mise à jour à 18:10

Source: Belga

Une centaine de motards de la Fédération belge des motards en colère et concernés (FBMC) ont sillonné dimanche les routes de Wallonie et de Bruxelles où ils ont "tagué" les endroits dangereux. Une collaboration est en gestation avec le ministre des Travaux Public Maxime Prévot.

Les motards toujours en colère quant à l'état des routes de Wallonie-Bruxelles

La Fédération Belge des Motards en Colère (FBMC) marque les dangers sur la route à l'aide de peinture fluo. © BELGA

Une centaine de motards de la FBMC ont sillonné, dimanche, plusieurs routes importantes de Wallonie et de Bruxelles au départ des régions de Mons, Charleroi, Namur, Liège, Bruxelles et Bierges. L'objectif de cette action, qui n'est pas une première, était de signaler par des tags les dangers imminents sur les principaux axes régionaux.

"Nous voulons réagir face aux dangers sur la sécurité routière que représente l'état des routes", a indiqué Joe Vereecke. "Il est primordial que notre travail soit pris en compte quand on sait que dix motards perdent la vie chaque année à cause du mauvais état des routes. Ce dimanche, nous avons tagué les dangers, nous avons des photos et des coordonnées GPS que nous allons transmettre dès ce lundi au cabinet du ministre Prévot. Notre objectif est que la réaction concrète se fasse sur le terrain dans les 30 jours. Notre action concerne tous les usagers de la route. Nous sommes convaincus qu'il faut désectoriser les usagers de la route et se mobiliser de façon commune sur ce dossier."

Du côté du cabinet de Maxime Prévot, on a confirmé dimanche qu'une convention devait être prochainement signée avec l'asbl FBMC. "L'action TAGS va permettre d'identifier les zones à risque pour planifier des travaux sur les routes afin d'accroître la sécurité des motards", a indiqué une porte-parole du cabinet du ministre des Travaux publics sans toutefois donner de détails sur un prochain calendrier précis des actions à mener sur le terrain.

En savoir plus sur:

Nos partenaires