Les millions tant convoités des organismes publics wallons

24/11/17 à 13:30 - Mise à jour à 13:36
Du Le Vif/L'Express du 24/11/17

Chaque année, le gouvernement octroie un budget de fonctionnement à ses organismes publics. Chaque année, Forem, Spaque et compagnie ne dépensent pas tout. Leurs réserves de trésorerie réunies atteignent donc 1,5 milliard d'euros. Excessif et indécent, juge l'exécutif MR-CDH, qui entend en rapatrier une partie. Excessif, peut-être. Mais pas si indécent que ça.

L'homopoliticus se caractérise par l'acuité de son flair. Tel un cochon truffier ou un chien pisteur, son nez est entraîné à dénicher de l'argent. Il aime renifler les poches de ses congénères électeurs. Pas trop non plus, il faut séduction garder. Alors il est obligé de humer ailleurs, à tout va. Depuis 2015, en Wallonie, le taux de dépenses croît plus vite que celui des recettes. Une situation qui " aboutit à des déficits budgétaires récurrents " (583,6 millions d'euros en 2016), ce qui génère des " besoins de financement subséquents ". Soit " 1,74 milliard d'euros " pour l'année 2017 (Cour des comptes, Etat des lieux des finances wallonnes, présenté en octobre dernier).
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires