Les métallos de la FGTB mettent le monde politique en garde contre un embargo

05/01/16 à 17:21 - Mise à jour à 17:21

Source: Belga

(Belga) Les métallos liégeois de la FGTB ont mis mardi le monde politique en garde contre un embargo wallon sur les ventes d'armes à l'Arabie saoudite. Selon eux, ce genre d'initiative mettrait en grand danger la FN Herstal.

Les métallos de la FGTB mettent le monde politique en garde contre un embargo

Les métallos de la FGTB mettent le monde politique en garde contre un embargo © BELGA

La vente d'armes à l'étranger, y compris vers l'Arabie saoudite, est strictement réglementée tant en Belgique que dans le cadre européen, souligne la fédération des métallurgistes. "Les exportations d'armes wallonnes sont probablement parmi les plus contrôlées du monde", affirme-t-elle. Dans les rangs politiques, Ecolo a réclamé un embargo sur l'Arabie saoudite tandis que le président de la sous-commission parlementaire de contrôle des licences d'armes, Nicolas Tzanetatos (MR), estime que le contrôle n'est pas optimal et qu'une vigilance accrue est de mise. "Chaque débat sur la question renforce nos craintes. Il est clair que les concurrents directs de la FN n'attendent qu'une chose: un embargo décrété à Namur, qui leur ouvrira toutes grandes les portes d'un marché qui leur était jusqu'ici fermé, et qui est important pour l'entreprise de Herstal", avertissent les métallos. La fédération syndicale des métallurgistes se rallie aux propos du ministre-président wallon Paul Magnette (PS) qui, lundi, a mis en avant le contrôle "scrupuleux" de la Wallonie sur ses exportations d'armes. "La FGTB Métal Liège-Luxembourg rappelle qu'elle s'est toujours opposée à des politiques d'exportation qui aboutiraient à vendre n'importe quoi à n'importe qui. Elle souhaite un cadre strict et ce cadre existe aujourd'hui. Mais la FGTB Métal ne veut pas de politiques qui, finalement, aboutiraient à pénaliser la seule FN Herstal au détriment de ses concurrents européens". (Belga)

Nos partenaires