Les mesures visant à maintenir en vie le petit Charlie doivent être arrêtées

27/07/17 à 20:52 - Mise à jour à 20:54

Source: Belga

(Belga) Les mesures visant à maintenir en vie le petit Charlie Gard, 11 mois et atteint d'une maladie incurable, devront être arrêtées peu après son entrée à l'hôpital, a décidé jeudi la Haute Cour de Londres. Ce dernier a aussi indiqué que l'endroit précis et la date du décès ne devront pas être dévoilés.

Connie Yates et Chris Gard voulaient initialement ramener leur enfant chez eux. Ce choix était critiqué par les médecins du Great Ormond Street Hospital qui s'occupent du bébé, arguant qu'il n'était pas réalisable d'assurer son traitement au domicile des parents. Charlie Gard souffre d'une maladie génétique neurodégénérative, le syndrome de déplétion de l'ADN mitochondrial, qui affecte les cellules responsables de la production d'énergie et de la respiration, le laissant incapable de respirer sans ventilation artificielle. Lundi, après des mois de procédure, les parents de Charlie Gard avaient décidé de renoncer à leur bataille judiciaire pour maintenir en vie leur enfant, qu'ils voulaient emmener aux Etats-Unis pour un traitement expérimental. Pour l'hôpital britannique, cette tentative était sans espoir. (Belga)

Nos partenaires