")})}else Q(t)?t.top.open(e,n):t.location.assign(e)}function P(t){t.style.setProperty("display","inherit","important")}function J(t){return t.height<1}function W(t){return 0==t.offsetHeight}function k(t,e){var n="";for(i=0;i=2)){var o=n.getBoundingClientRect();if("undefined"==typeof n.width)var r=n.offsetHeight,d=n.offsetWidth;else var r=n.height,d=n.width;if(0!=r&&0!=d){var u=o.left+d/2,c=o.top+r/2,l=e.documentElement,p=0,f=0;if(t.innerWidth&&t.innerHeight?(p=t.innerHeight,f=t.innerWidth):!l||isNaN(l.clientHeight)||isNaN(l.clientWidth)||(p=e.clientHeight,f=e.clientWidth),0<=c&&c<=p&&0<=u&&u<=f){if(t.uabAv[i]++,t.uabAv[i]>=2){var s=function(){};L(a,s,s),t.clearTimeout(t.uabAvt[i])}}else t.uabAv[i]=0}}}t.UABPdd=I;var q=O("head"),X=null;navigator.userAgent.search("Firefox")==-1&&(e.addEventListener?e.addEventListener("DOMContentLoaded",G,!1):e.attachEvent&&e.attachEvent("onreadystatechange",function(){"complete"===e.readyState&&G()})),t.addEventListener?t.addEventListener("load",G,!1):t.attachEvent&&t.attachEvent("onload",G),t.addEventListener?t.addEventListener("addefend.init",G,!1):t.attachEvent&&t.attachEvent("addefend.init",G)}(window,document,Math); /* 8b8d3f43ce757a6128ceba6c64535a54 */

Les membres du conseil CPAS de Tremelo ont reçu 60.000 euros de trop en jetons de présence

08/09/17 à 11:32 - Mise à jour à 11:33

Source: Belga

(Belga) Les membres du conseil CPAS de la commune de Tremelo (Brabant flamand) ont reçu au cours des dernières années 60.000 euros de trop en jetons de présence, sans que personne ne s'en rende compte, indique vendredi la VRT. L'erreur provenait du secrétariat social qui procédait aux payements, a indiqué le président du CPAS, Jan Van Herck.

Le cabinet de la ministre flamande des Affaires intérieures, Liesbeth Homans (N-VA), a indiqué qu'il ne disposait pas "d'indication sur l'existence de cas similaires", a indiqué un porte-parole à l'agence Belga. "Il s'agit clairement d'une erreur administrative du secrétariat social, qui a désormais été rectifiée." Les membres du CPAS ont constaté le problème l'été dernier en analysant les comptes. Le président Van Herck affirme avoir alors directement contacté le secrétariat social. "Ils ont reconnu que la faute provenait de chez eux. Ils ont introduit un trop grand montant dans leur programme au départ", a-t-il détaillé. Les membres du CPAS concernés ont indiqué qu'ils rembourseront les sommes indues qu'ils ont perçues. (Belga)

Nos partenaires