"Les médias peuvent contribuer à inverser le sentiment de peur et de malaise en relayant des nouvelles positives"

17/03/17 à 10:47 - Mise à jour à 10:47

Source: Knack

Une avalanche en France, un attentat de l'EI, une bévue politique... Les raisons ne manquent pas de se sentir moroses. Mais regarder le JT nous rend-il vraiment malheureux ? Et si oui, vaut-il mieux ne pas regarder?

"Les médias ne s'intéressent absolument pas au progrès, ou à l'évolution de l'esprit humain. C'est presque toujours négatif, sarcastique et non constructif. Les infos dévorent les gens et les détruisent." Il y a quelques années, le philosophe britannique Alain de Botton déclarait déjà que les journaux, les magazines, la radio et la télévision nous submergent de mauvaises nouvelles.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos