Les mandats d'arrêt de Rabah N. et Abderrahmane A. prolongés

28/04/16 à 17:56 - Mise à jour à 17:56

Source: Belga

(Belga) La chambre du conseil de Bruxelles a prolongé jeudi les mandats d'arrêts de Rabah N. et d'Abderrahmane A., interpellés dans le cadre de l'enquête sur l'attentat déjoué en France, a annoncé le parquet fédéral dans un communiqué. L'audience de la chambre du conseil concernant Yassin A. a été remise à la demande de la défense au 12 mai.

Les mandats d'arrêt de Rabah N. et Abderrahmane A. prolongés

Les mandats d'arrêt de Rabah N. et Abderrahmane A. prolongés © BELGA

Rabah M. (né le 19/03/1982) et Abderrahmane A. (né le 21/06/1977), deux hommes de nationalité algérienne, ont été arrêtés à Bruxelles le 25 mars. Rabah N. a été interpellé à Saint-Gilles et Abderrahmane A. à Schaerbeek. Yassine A. (Alami), né le 4 mai 1982 et de nationalité belge, a été interpellé le 1er avril dans le cadre de l'enquête ayant conduit à l'arrestation de Reda Kriket à Argenteuil. L'agence Belga a appris de sources judiciaires qu'Alami avait été condamné dans le passé pour des vols et des cambriolages. L'homme aurait également reconnu avoir été en contact avec Reda Kriket, le suspect interpellé le 24 mars à Boulogne-Billancourt. Selon ses propres dires, il n'était pas au courant de projets terroristes. Reda Kriket avait lui été interpellé pour un projet d'attentat en France "à un stade avancé", selon le ministre de l'Intérieur. Des fusils d'assaut et des explosifs ont été retrouvés dans un appartement de la région parisienne qu'il occupait. En juillet 2015, il avait été condamné à 10 ans de prison par le tribunal correctionnel de Bruxelles dans le cadre du procès de Khalid Zerkani, qui recrutait des candidats au djihad pour la Syrie. (Belga)

Nos partenaires