Les malades de longue durée bientôt suivis par questionnaire

10/05/16 à 16:58 - Mise à jour à 16:58

Source: Belga

(Belga) La ministre fédérale de la Santé Maggie De Block projette d'interroger les malades de longue durée grâce à l'envoi de deux questionnaires, a indiqué mardi son cabinet, confirmant une information parue dans L'Echo. Le premier questionnaire sera envoyé après un mois d'arrêt maladie, le second après six mois. L'objectif est d'"aider davantage de personnes à se remettre au travail en examinant comment elles considèrent leur retour au boulot", selon le cabinet.

Les malades de longue durée bientôt suivis par questionnaire

Les malades de longue durée bientôt suivis par questionnaire © BELGA

Concrètement, après un mois de maladie, la personne concernée est informée de la reconnaissance de l'incapacité de travail et reçoit un questionnaire. "Ce questionnaire a un double objectif: examiner quels facteurs entravent la réintégration et quels facteurs la favorisent", indique le cabinet. "Sur la base de ce questionnaire, le médecin-conseil peut ainsi évaluer rapidement l'opportunité d'un trajet de réintégration." Après six mois de maladie, la personne concernée est invitée à un entretien personnel avec un collaborateur de sa mutualité. "Au cours de cet entretien, un second questionnaire est utilisé comme ligne directrice. L'objectif est d'examiner entre quatre yeux les mêmes facteurs", détaille le cabinet de Maggie De Block. Cette procédure s'inspire, selon L'Echo, d'un système mis en place en Norvège. Celle-ci n'est pas encore entrée en vigueur. Le cabinet de Maggie De Block annonce la publication dans les prochains mois d'une circulaire auprès de l'Institut National d'Assurance maladie-invalidité (Inami). Des discussions sur les modalités d'application sont toujours en cours, notamment avec les mutualités. (Belga)

Nos partenaires