Les juges bruxellois de la jeunesse restent préoccupés même s'ils voient des améliorations

14/12/15 à 14:15 - Mise à jour à 14:15

Source: Belga

(Belga) Les juges de la jeunesse du tribunal francophone de Bruxelles qui menaçaient de libérer systématiquement, à partir de mardi, le 15 décembre, tous les mineurs détenus, faute de moyens, referont le point le 30 janvier prochain alors qu'un "dialogue" a été, selon eux, réinstauré entre la présidence du tribunal et le cabinet du ministre de la Justice Koen Geens.

Les juges bruxellois de la jeunesse restent préoccupés même s'ils voient des améliorations

Les juges bruxellois de la jeunesse restent préoccupés même s'ils voient des améliorations © BELGA

"Actuellement, le processus de recrutement de greffiers et d'assistants de greffe est très lent mais en cours", constatent les magistrats bruxellois selon qui "la situation au tribunal de la jeunesse s'est un tout petit peu améliorée même si elle reste très problématique". Des recrutements statutaires ou contractuels sont annoncés dans un horizon proche et "on peut espérer que ceux-ci feront plus que compenser les départs malheureusement beaucoup trop nombreux", ont-il souligné lundi. Toutefois, si tel devait ne pas être le cas, les juges en question "reprendront leurs actions sans hésitation". Très préoccupés par la situation de leur tribunal "gravement déficitaire au niveau des greffiers et des assistants de greffe", les juges avaient envoyé, le 21 septembre dernier, une lettre au ministre de la Justice. A la suite de cela, une délégation a été reçue. (Belga)

Nos partenaires