Les journées diplomatiques passeront par Anvers - Quel diplomate osera ne pas aller rendre hommage à De Wever ? , demande Magnette

13/01/16 à 15:29 - Mise à jour à 15:29

Source: Belga

(Belga) Le retrait d'une visite inédite à Anvers du programme officiel des journées diplomatiques, pour en faire une activité officieuse, n'occulte pas une "inégalité de traitement flagrante" aux dépens de la Wallonie, a affirmé mercredi le ministre-président wallon Paul Magnette.

Cette "habilité" attribuée au ministre des Affaires étrangères Didier Reynders (MR) "reste un problème", car "à quelques semaines du mouvement diplomatique, quel diplomate osera ne pas aller rendre hommage au président du premier parti de la coalition" fédérale, le bourgmestre d'Anvers Bart De Wever, président de la N-VA, a demandé M. Magnette en plénière du parlement wallon, déclenchant les protestations dans les rangs MR. Pour Paul Magnette (PS), "le mal est fait", et il ne reste plus qu'à espérer pour l'an prochain une meilleure représentation des Régions dans ces journées diplomatiques, après le refus dont il a fait l'objet pour une prise de parole de trois-quarts d'heure. Le chef de groupe PS Christophe Collignon est allé plus loin dans la dénonciation de cet "acte politique de déséquilibre et déloyauté par rapport à la Wallonie", attribué à M. Reynders. "Le vassal Reynders rend visite à son suzerain! ", a-t-il lancé, sous les quolibets des députés MR réclamant le respect dû à un ministre des Affaires étrangères. (Belga)

Nos partenaires