Les journalistes doivent faire leur métier de manière "responsable", rappelle la CEDH

23/06/16 à 12:43 - Mise à jour à 12:43

Source: Belga

(Belga) Les journalistes doivent exercer leur métier de façon responsable et savoir qu'ils s'exposent à des sanctions en ne respectant pas les lois pénales, a estimé la CEDH, donnant raison à l'Italie qui avait condamné trois journalistes pour l'interception de communications de gendarmes.

"La notion de journalisme responsable implique que, dès lors que le comportement d'un journaliste va à l'encontre du devoir de respecter les lois pénales de droit commun, celui-ci doit savoir qu'il s'expose à des sanctions juridiques, notamment pénales", souligne la Cour européenne des droits de l'Homme. Ses juges avaient été saisis par ces journalistes italiens, travaillant pour un journal en ligne local dans la province de Lecco, qui se plaignaient d'une atteinte à leur liberté d'expression. Ils avaient été condamnés à des peines de réclusion pour avoir intercepté en 2002 des communications radio de la gendarmerie concernant une saisie d'armes, ce qui leur avait permis de se rendre immédiatement sur place. Les journalistes avaient toutefois bénéficié de suspensions de peines. Ils contestaient devant la CEDH leur condamnation mais aussi la perquisition de leur véhicule et de leur rédaction, ainsi que la saisie de leurs appareils radiophoniques. Les juges de la CEDH ont estimé que la décision de la justice italienne n'avait pas été disproportionnée et avait été solidement motivée, accordant une place primordiale à la défense de la sécurité nationale et à la prévention du crime. (Belga)

Nos partenaires