Les jeunes francophones dans la moyenne pour la lecture électronique

28/06/11 à 12:47 - Mise à jour à 12:47

Source: Le Vif

Les élèves francophones belges âgés de 15 ans se situent dans la moyenne internationale, en matière de capacité à utiliser leur écran d'ordinateur, révèle une étude de l'OCDE réalisée en marge de l'étude PISA 2009 sur le niveau de l'enseignement dans le monde. Les jeunes élèves du nord du pays décrochent la 4e place derrière la Corée, la Nouvelle Zélande et l'Australie.

Les jeunes francophones dans la moyenne pour la lecture électronique

© ThinkStock

Cette enquête, à laquelle n'a participé qu'un nombre restreint de pays analysés par l'enquête PISA 2009, visait à voir comment les jeunes concernés se débrouillent quand ils doivent lire un écran pour trouver la page internet la plus pertinente, répondre à une question ou à un courriel, cliquer sur les liens appropriés pour retrouver une information, évaluer la fiabilité des instruments offerts par internet.

Avec une moyenne de 490, la Communauté française se trouve à la hauteur de la moyenne internationale et au niveau d'autres pays comme la France et le Danemark, note l'Unité d'analyse et des pratiques de l'enseignement de l'université de Liège, qui s'est penchée sur le contenu de l'enquête publiée mardi matin par l'Organisation de Coopération et de Développement Economique (OCDE).

Les universitaires relèvent ainsi que la moyenne internationale des 18 pays analysés est de 499, alors que celle des pays de l'Union européenne est de 486. Les pays d'Asie de l'Est et d'Océanie se montrent les plus performants, les scores étant en revanche assez faibles en Europe de l'Est.

Selon le commentaire de l'étude, réalisé par le cabinet du ministre flamand de l'Enseignement Pascal Smet, les jeunes élèves du nord du pays décrochent la 4e place derrière la Corée, la Nouvelle Zélande et l'Australie, alors que la Communauté française apparaît à la 9e place et la Communauté germanophone à la 7e, ce qui donne une 8e place pour la Belgique.

L'étude révèle encore que c'est principalement dans leurs foyers que les jeunes se familiarisent avec les textes en ligne. Mais 10% des jeunes en Communauté n'ont pas d'ordinateur chez eux et obtiennent des scores inférieurs de 44 points aux autres jeunes.

Toujours selon l'université de Liège, il apparaît que le niveau d'équipement informatique des écoles ne semble pas constituer un problème, 74% des élèves francophones disant qu'ils ont la possibilité d'utiliser des ordinateurs dans leur école, pour une moyenne internationale de 91%. Mais en revanche, seuls 33% des élèves (pour 68% au niveau international) utilisent les ordinateurs à l'école, relèvent les universitaires, attirant l'attention sur le danger d'accroître ainsi la fracture numérique et la nécessité d'apprendre aux jeunes à utiliser avec discernement l'information disponible sur internet.

L'étude PISA 2009 sur le niveau de performance en matière d'éducation avait placé la Corée et la Finlande en tête du classement, la Belgique arrivant en 8e position.

Mais les résultats de la Communauté française apparaissaient inférieurs à ceux atteints en Flandre. Pour le test de lecture, avec une cote de 490, la Communauté française se situait juste en-dessous de la moyenne OCDE (493), mais au-dessus de la moyenne des pays de l'Union européenne (486) alors que la Communauté flamande restait loin devant (519) malgré des résultats moins bons cette année là.

En mathématiques, les élèves francophones de Belgique avaient réussi 488, pour une moyenne OCDE de 496. En sciences, le tableau était un peu plus sombre, la Communauté figurant parmi les moins bons avec 487, loin de la moyenne OCDE de 501.

Levif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires