Les jeunes et les hommes surreprésentés dans les victimes d'accidents de la route

20/12/13 à 17:57 - Mise à jour à 17:56

Source: Le Vif

Les adolescents, les jeunes adultes et les hommes sont surreprésentés parmi les victimes de la route lorsque l'on prend en compte le nombre de victimes et la taille de la population belge, ressort-il vendredi de l'analyse statistique des accidents de la route avec tués ou blessés enregistrés en 2012, publiée par l'IBSR.

Les jeunes et les hommes surreprésentés dans les victimes d'accidents de la route

© Image Globe

Les 16-24 ans représentent 11% de la population belge, mais comptent pour 24% des blessés et 19% des tués dans les accidents de circulation. La route est d'ailleurs la première cause de mortalité entre 15 et 24.

"Les chiffres de la police montrent cependant que la surreprésentation au regard de la population s'observe au-delà de 24 ans, jusqu'au début de la trentaine environ", indique l'IBSR, qui précise que "c'est néanmoins pour ces groupes d'âge jeunes que la situation s'améliore le plus entre 2005 et 2012".

Les hommes sont eux aussi surreprésentés parmi les victimes de la route lorsque l'on prend en compte le nombre qu'ils sont dans la population belge: ils représentent 49% de la population, mais ils comptent pour 57% des victimes et 77% des tués. Selon l'IBSR, c'est durant les nuits de week-end que leur surreprésentation est la plus importante: parmi les automobilistes impliqués dans un accident mortel à cette période, 85% sont des hommes.

Les statistiques révèlent par ailleurs que les seniors sont les seuls à ne pas enregistrer une diminution du nombre de victimes de la route. Entre 2005 et 2012, le nombre de personnes âgées de plus de 75 ans victimes de la route a augmenté de 12%, alors que le nombre de victimes diminue pour presque l'ensemble des autres groupes d'âge.

Nos partenaires