Les Jeunes cdH votent 33 propositions, dont une en faveur de la légalisation du cannabis

11/11/17 à 21:25 - Mise à jour à 21:26

Source: Belga

(Belga) Les Jeunes cdH se sont positionnés samedi dans le cadre d'un congrès annuel organisé à Namur, sur 33 propositions visant à lancer une nouvelle dynamique au sein du groupe et "redorer leur image", a indiqué Christophe de Beukelaer, président des Jeunes cdH. Légalisation du cannabis, décumul des mandats, réforme du système carcéral ou encore l'instauration d'un permis de travail pour les migrants font notamment partie des grandes propositions votées.

Après le départ de plusieurs membres cette année, le parti des jeunes cdH s'est lancé dans une nouvelle dynamique. Dans cette optique, les membres ont décidé de réinstaurer un congrès annuel, dont le premier a eu lieu samedi à Namur affichant une soixantaine de participants. Les 33 idées proposées par les membres ont toutes été votées favorablement à Namur. Les jeunes humanistes se sont notamment positionnés en faveur de la légalisation du cannabis à raison de 53% de voix pour, 43% contre et 4% d'abstention. "C'est une thématique qui a fait débat. Notre volonté est de rendre le cannabis légal à petite dose, pour les personnes de plus de 18 ans et avec une consommation dans des lieux privés", explique le président. "La mesure vise aussi l'autorisation d'une commercialisation dans des lieux réglementés permettant d'éliminer la contrebande et la possibilité de créer des campagnes de sensibilisation." Un "accent humaniste" a également été mis tant sur l'accueil des migrants en se positionnant en faveur d'une "vraie politique d'accueil allant au-delà d'une simple aide médicale d'urgence. L'idée est de leur accorder un permis de travail temporaire et de les considérer comme une vraie force économique", précise Christophe de Beukelaer. Par ailleurs, un autre accent a également été mis en faveur d'une réforme humaniste du système carcéral. Enfin, les Jeunes cdH se sont également prononcés contre la vente d'armes à l'Arabie Saoudite, en faveur d'un enseignement numérique dès le plus jeune âge, du décumul des mandats ou encore sur le sous-titrage systématique dans toutes les télévisions publiques. (Belga)

Nos partenaires