Ewald Pironet
Ewald Pironet
Ewald Pironet est rédacteur du Knack.
Opinion

23/11/15 à 11:02 - Mise à jour à 17:01

"Les investisseurs et les touristes qui veulent encore venir en Belgique doivent être fous"

Pour notre confrère de Knack, Ewald Pironet, les informations parues dans la presse internationale sont dévastatrices pour l'image de la Belgique.

"Les investisseurs et les touristes qui veulent encore venir en Belgique doivent être fous"

© BELGA

Depuis les attentats de Paris, l'image de la Belgique est totalement souillée. Ainsi, le quotidien économique britannique Financial Times évoque le "Belgium's arm bazaar", le grand magasin où il n'est pas très difficile de trouver des armes de guerre. Le journal ne manque pas non plus de souligner qu'en proportion à sa population, la Belgique compte le plus d'habitants partis rejoindre l'État islamique (EI). Aussi, la conclusion est on ne peut plus claire : "Black market in guns has made the country an operational centre for jihadis", ce pays est une plaque tournante de djihadistes grâce à son marché noir en armes.

Quant au New York Times, il publie un article intitule "How Belgium Became Home to Recent Terror Plots". La première phrase donne le ton: "Belgium is a relatively small country that is home to a well-developed underground jihadist pipeline that has made it Europe's biggest per capita source of fighters to Syria". Pour qui en douterait encore: la petite Belgique est un carrefour stratégique pour le terrorisme musulman. Ensuite, le quotidien énumère toute une série d'actes terroristes commis depuis la Belgique ou par des Belges.

L'agence de presse américaine Politico va encore plus loin et écrit carrément : "Belgium is a failed state", un pays où le gouvernement exerce peu ou pas de contrôle sur son territoire. Elle descend la Belgique en flammes : notre pays n'est pas à la hauteur, ni sur le plan politique, ni sur le plan administratif, la police et la justice commettent des erreurs, fiscalement et économiquement c'est le chaos. Aussi la conclusion est-elle impitoyable : "In combination they created the vacuum that is being exploited by jihadi terrorists", notre petit pays exténué est le terreau idéal pour le terrorisme musulman.

C'est un euphémisme de dire que toutes ces informations dans la presse internationale n'ont pas fait de bien à l'image de notre pays. Le gouvernement Michel n'a rien fait pour les contredire, peut-être parce qu'elles contiennent une part de vérité.

Partager

Les investisseurs et les touristes qui souhaitent venir en Belgique, doivent être fous

Ces informations dans la presse internationale sont dévastatrices: les ministres ont beau parcourir le monde et raconter à quel point les Belges travaillent dur, que le tarif fiscal peut paraitre élevé, mais qu'on peut toujours en discuter et s'éreinter à expliquer les avantages de l'intérêt notionnel, l'image esquissée de notre pays à l'étranger est néfaste. Les investisseurs et les touristes qui souhaitent venir en Belgique, doivent être fous. Entre-temps, le niveau de menace de terroriste dans la capitale est maintenu à 4.

Nos partenaires