Les intempéries font un blessé et des dégâts

29/07/12 à 10:11 - Mise à jour à 10:11

Source: Le Vif

Les pompiers d'Andenne étaient débordés après les averses orageuses qui se sont abattues, samedi en fin d'après-midi et en début de soirée, sur la région.

Les intempéries font un blessé et des dégâts

© Belga

Le village de Slenaken (Limbourg du sud), à proximité de la frontière belge, a été frappé samedi soir par une soudaine montée des eaux en provenance de la Galoppe. Les fortes précipitations ont fait déborder le cours d'eau. Plusieurs véhicules ont été emportés et deux hôtels, ainsi qu'un restaurant, ont dû faire face à des inondations. Une femme a été blessée et emmenée à l'hôpital.

Les pensionnaires de l'hôtel ont eu le temps de se réfugier aux étages supérieurs. Les pompiers ont ensuite pompé l'eau qui inondait l'établissement. La plupart des habitations n'ont pas été touchées par la montée des eaux. La Galoppe prend sa source en Belgique, à Henri-Chapelle (province de Liège), et pénètre sur le territoire néerlandais à hauteur de Slenaken.

Depuis 19h20, les pompiers d'Andenne comptabilisent 25 interventions principalement pour des inondations de caves et de chaussées. A Namur, les pompiers comptabilisent déjà une quinzaine de pompages de caves principalement à Lives-sur-Meuse, Loyers, Andoy, Wierde et Erpent. Ces pluies intenses et violentes ont provoqué peu après 19h15 une collision en chaîne impliquant trois ou quatre voitures sur la N4 en direction d'Arlon à Erpent. Aucun blessé n'est à déplorer mais les pompiers étaient toujours sur place aux alentours de 21h.

A Fosses-la-Ville, les pompiers indiquent intervenir depuis 18h15 surtout pour des coulées de boue sur les routes. "Cela s'étend de Le Roux jusqu'à Sart-Saint-Laurent. A part de la boue qui a coulé sur une terrasse, il y a moins d'interventions chez les particuliers que sur les chaussées", a commenté un pompier.

Ailleurs, à Eghezée, Gembloux et Sambreville, les intempéries ne semblent pas avoir engendré plus d'interventions que d'habitude.

Les pompiers de Namur ont aussi beaucoup de travail principalement pour des caves et des routes inondées. Ils sont notamment intervenus pour une collision en chaîne sur la N4 Namur-Arlon à hauteur d'Erpent. Celle-ci n'a pas fait de blessé.

Plusieurs tunnels inondés et fermés à la circulation à Liège

Un violent orage a éclaté en fin de soirée samedi dans la région liégeoise occasionnant plusieurs embarras de circulation dans le centre-ville de Liège, ont indiqué les pompiers locaux. Ceux-ci ont aussi dû répondre à une soixantaine d'appels de particuliers pour vider des caves inondées.

Les habitants de Liège, de Fléron, d'Ivoz-Ramet, d'Ougrée et de Tilleur ont sollicité l'intervention des hommes du feu.

Le tunnel menant au quai Mativa dans le centre-ville de Liège et l'entrée du tunnel de Cointe à hauteur du lieu-dit des 18 Arcades à Angleur, ont été inondés et fermés à la circulation.

Les pompiers sont aussi intervenus pour interrompre un court-circuit électrique causé par la foudre dans la machine d'une entreprise située rue Bodson à Liège. Le même phénomène s'est également produit sur une cabine électrique, rue des Waides à Saint-Nicolas.

A Beaufays, les pompiers se sont employés à découper les troncs de deux arbres qui étaient tombés sur la route à la suite des vents violents.

Peu après 23h00 samedi, les pompiers liégeois étaient encore à l'ouvrage. Les services d'ordre liégeois sont restés en état d'alerte tout au long de la nuit car de nouvelles intempéries étaient annoncées dans la région.

Violent orage à la Foire de Libramont

Un violent orage s'est abattu sur le champ de la Foire agricole de Libramont, samedi soir. Des stands ont été envahis par l'eau dans le hall 1, qui a également connu quelques minutes sans électricité. Les parkings ont été transformés en bourbiers. Aucun dégât conséquent n'est toutefois à signaler.

Dimanche matin, la direction de la Foire regardait vers le ciel en espérant que le soleil et le vent puissent assécher les pâtures qui accueillent les visiteurs. "On va les remplir du bas vers le haut et s'il faut empierrer, nous le ferons", a déclaré le directeur-adjoint de la Foire, Alexandre Devolf, qui n'avait jamais connu un tel orage sur Libramont.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires