Les infractions routières que le parquet de Charleroi ne poursuit plus

07/05/14 à 09:09 - Mise à jour à 09:09

Source: Le Vif

Le parquet de Charleroi, débordé, a adressé une liste d'infractions routières désormais classées automatiquement sans suite aux policiers de la Ville, révèle mercredi Sudpresse. "Nous avons effectivement demandé de ne plus verbaliser certaines infractions mais pas celles de nature à porter atteinte à la sécurité routière", confirme Christophe Horion, premier substitut du parquet de Charleroi.

Les infractions routières que le parquet de Charleroi ne poursuit plus

© Belga

Cette politique est d'application depuis un an. "Nous traitons 80.000 dossiers par an, dont 60.000 via transactions. 10 à 15% sont classés sans suite, faute de moyens suffisants pour les traiter", ajoute M. Horion.

Parmi les infractions qui ne sont plus verbalisées figurent, entre autres, le fait d'emprunter une voie réservée aux bus, de ne pas mettre ses clignotants lors d'une manoeuvre, de stationner en double file, de rouler sur la bande du milieu sur une autoroute et même de ne pas être en ordre de contrôle technique depuis moins de six mois.

Nos partenaires