Les hélicoptères NH90 belges ne souffrent pas des mêmes maux que les néerlandais

14/03/14 à 18:30 - Mise à jour à 18:30

Source: Le Vif

Les nouveaux hélicoptères NH90 utilisés par l'armée belge, plus récents, ne souffrent pas des mêmes maux que les appareils néerlandais du même type, ont assuré vendredi en choeur plusieurs responsables du ministère de la Défense.

Les hélicoptères NH90 belges ne souffrent pas des mêmes maux que les néerlandais

© Flickr/Dave_S./http://www.flickr.com/photos/david_e_smith/

Les NH90 belges ont été directement livrés au dernier standard, pleinement opérationnel (FOC), contrairement aux hélicoptères en service dans la marine néerlandaise, dont la plupart sont des versions intermédiaires, a indiqué un porte-parole de la Défense interrogé par l'agence BELGA.

Aux Pays-Bas, la ministre de la Défense, Jeanine Hennis-Plasschaert, a indiqué mardi que les onze appareils livrés - sur un total de vingt - sont victimes de "corrosion et d'usure excessives". Ces défauts ont été constatés après l'utilisation de l'appareil en mer lors d'une mission de lutte contre la piraterie au large de la Corne de l'Afrique et dans les Caraïbes.

La Belgique a elle aussi commandé des NH90. Huit au total, achetés en juin 2007, pour un montant de près de 300 millions d'euros: quatre en version de transport tactique (TTH) et quatre en version NFH pour à la fois succéder aux Sea King à bout de souffle et pour donner de nouvelles capacités aux deux frégates de la Marine. A ce jour, trois appareils ont été livrés: deux TTH basés à Beauvechain et un NFH servant à l'instruction du personnel au départ de l'usine d'Airbus Helicopters de Marignane.

L'armée devrait en recevoir deux cette année et les trois derniers en 2015, selon la Défense.

Nos partenaires