Les hélicoptères de la police cloués au sol

03/11/12 à 12:50 - Mise à jour à 12:50

Source: Le Vif

Les hélicoptères de la police fédérale ne peuvent plus se ravitailler en carburant aux stations civiles des aéroports, faute de budget, rapporte samedi la Dernière Heure. La police fédérale nie farouchement.

Les hélicoptères de la police cloués au sol

© Image Globe

Un hélicoptère a refusé jeudi une demande d'assistance émanant du parquet de Bruxelles, parce qu'il n'y avait pas assez de budget pour payer son carburant, selon l'explication fournie. A l'appui aérien, on confirme le refus, mais on affirme qu'il s'explique par les mauvaises conditions climatiques.

Les cartes de carburant utilisées pour se ravitailler aux stations civiles des aéroports sont bloquées par manque de budget. Les hélicoptères peuvent encore se ravitailler aux stations de la Défense, qui accepte d'être payée en différé, dans un délai de six mois.

La police fédérale nie farouchement

La police fédérale a nié farouchement samedi matin l'information donnée par La Dernière Heure. "La police fédérale souhaite démentir avec force l'information parue samedi", ressort-il d'une réaction de la porte-parole.

"Au moment de l'incident à Anderlecht jeudi soir, aucun hélicoptère ne se trouvait dans le secteur. L'appui aérien de la police fédérale est joignable et rappelable à tout moment du jour et de la nuit. Si aucun hélicoptère ne survole Bruxelles au moment de la demande, il faudra cependant un certain temps avant que l'engin n'arrive sur place et la plus-value représentée par la présence d'un hélicoptère s'en trouve amoindrie", souligne Tine Hollevoet.

La police fédérale dément avec force aussi tout problème budgétaire qui empêcherait les hélicoptères d'être ravitaillés en carburant.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires