"Les gens refusent de plus en plus de laisser passer les ambulances"

20/10/16 à 15:09 - Mise à jour à 15:09

Source: Het Laatste Nieuws

À en croire une information relayée par le quotidien Het Laatste Nieuws, mercredi, une ambulance a eu besoin de trois fois plus de temps que d'habitude pour atteindre un accident survenu sur le Ring d'Anvers. En cause: la circulation dense et le manque de courtoisie des conducteurs.

"Les gens refusent de plus en plus de laisser passer les ambulances"

© BELGA

Toujours selon Het Laatste Nieuws, les pompiers ont dû découper le toit de la voiture pour délivrer une jeune femme coincée. Bloquée par la circulation, l'ambulance a mis 20 minutes à arriver sur les lieux alors que ce trajet ne devrait lui prendre que 7 ou 8 minutes.

Interrogé par le quotidien, Jan Christiaen, le président de l'Association professionnelle belge des services d'ambulances explique que les ambulances ont de plus en plus de mal à se frayer un chemin dans la circulation et qu'elles perdent du temps. "Certains conducteurs roulent même sur la bande d'arrêt d'urgence et gênent les services de secours. Et ces dernières années, nous remarquons tout simplement un manque de respect alors que dans certains cas cette attitude peut faire la différence entre la vie et la mort."

Il arrive même que les ambulanciers soient obligés de quitter leur véhicule pour se rendre à pied sur les lieux de l'accident. Jan Eyckmans, porte-parole du SPF Santé Publique souligne la nécessité de laisser passer les véhicules prioritaires. "Il est important de dire à la population qu'elle doit toujours essayer de ne pas gêner les véhicules prioritaires tels que les ambulances, et de s'écarter", dit-il au quotidien Het Laatste Nieuws. (CB)

Nos partenaires