Les Galaxy Note 7 de Samsung bannis des avions australiens et néo-zélandais

16/10/16 à 09:26 - Mise à jour à 09:28

Source: Belga

(Belga) Les compagnies aériennes d'Australie et de Nouvelle-Zélande ont interdit à compter de dimanche le Galaxy Note 7 de Samsung à bord de leurs avions en raison de "risques potentiels d'incendie", emboîtant le pas aux autorités américaines.

Les Galaxy Note 7 de Samsung bannis des avions australiens et néo-zélandais

Les Galaxy Note 7 de Samsung bannis des avions australiens et néo-zélandais © BELGA

Le géant sud-coréen, premier fabricant mondial de smartphones, a été contraint de cesser la production de son modèle phare en raison des risques d'explosion des batteries. Samsung a enjoint à tous les distributeurs de cesser de vendre l'appareil et appelé les millions de personnes qui l'avaient acheté dans le monde entier à l'éteindre, par mesure de sécurité - une décision dévastatrice pour l'image d'une société qui s'enorgueillit de la qualité de ses produits dans les technologies de pointe. Ce bannissement "est dû aux préoccupations concernant le risque potentiel d'incendie émanant de la batterie de ces appareils, après des incidents survenus dans le monde entier et fait suite à une interdiction mise en oeuvre par des régulateurs à l'étranger", ont annoncé la compagnie australienne Qantas et sa filiale à bas coût Jetstar. "Cette interdiction concerne les appareils qui sont apportés en cabine, qui se trouvent dans les bagages cabine de même que dans les bagages mis en soute". Virgin Australia, Tigerair Australia et Air New Zealand ont fait des annonces similaires. Les autorités américaines ont décidé vendredi d'interdire les Note 7 dans tous les avions au départ ou à destination des Etats-Unis, ainsi que sur les vols domestiques. (Belga)

Nos partenaires