Les fraudes à la domiciliation ont explosé en 2013

31/05/14 à 12:55 - Mise à jour à 12:55

Source: Le Vif

L'Office national de l'Emploi (ONEM) a constaté 8.379 cas de fraude à la domiciliation l'année dernière, soit presque deux fois plus qu'en 2012 (4.422 fraudes), rapportent samedi les quotidiens Gazet van Antwerpen et Het Belang van Limburg.

Les fraudes à la domiciliation ont explosé en 2013

© Belga

Plusieurs facteurs expliquent cette hausse du nombre de fraudes détectées. Les services d'inspection emploient notamment plus fréquemment la Banque Carrefour, qui répertorie des données d'identification concernant les entreprises et leurs adresses. Les inspecteurs peuvent également depuis peu demander des informations aux fournisseurs de gaz et d'électricité pour vérifier si une adresse est bien habitée.

Les deux fraudes à la domiciliation les plus fréquentes consistent à donner une adresse fictive afin de payer une taxe communale moins élevée et à mentir sur sa situation familiale pour obtenir des allocations majorées. Les fraudes constatées l'an dernier ont permis aux inspecteurs de récupérer 33 millions d'euros.

En savoir plus sur:

Nos partenaires