Les frappes en Syrie "offrent au terrorisme une opportunité de se développer", dit Bagdad

14/04/18 à 18:02 - Mise à jour à 18:03

Source: Belga

(Belga) Les frappes occidentales en Syrie "offrent au terrorisme une opportunité de se développer après avoir été détruit en Irak et largement repoussé en Syrie", a accusé samedi le ministère irakien des Affaires étrangères.

Le ministère s'est dit "inquiet" après que les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni ont mené tôt samedi des frappes ciblées en Syrie contre le régime de Bachar al-Assad, que ces pays accusent d'avoir mené une attaque chimique le 7 avril à Douma, une ville proche de Damas alors tenue par des rebelles. Ces frappes sont un développement "très dangereux" dont les "conséquences menacent la sécurité et la stabilité de la région", a prévenu le porte-parole du ministère, Ahmed Mahjoub. A Bassora, à la pointe sud du pays, des dizaines de manifestants ont scandé des slogans hostiles aux frappes occidentales en Syrie. Des appels à manifester dimanche ont également été lancés dans différentes villes d'Irak. Bagdad a déclaré en décembre la "victoire" contre le groupe Etat islamique (EI), dont le "califat" autoproclamé s'étendait depuis 2014 à cheval sur la Syrie et l'Irak. Mais selon des experts, des djihadistes se terrent toujours le long de la frontière poreuse avec la Syrie en guerre et dans l'immense désert irakien. Le ministère irakien a par ailleurs exhorté samedi la Ligue arabe, qui réunit dimanche en Arabie saoudite son sommet annuel, "à adopter une position claire" sur les frappes occidentales en Syrie. (Belga)

Nos partenaires