Les forces irakiennes reprenne à l'EI une ville du nord, Charqat

22/09/16 à 17:21 - Mise à jour à 17:25

Source: Belga

(Belga) L'Irak a annoncé jeudi la reprise aux djihadistes du groupe Etat islamique (EI) d'une localité du nord, en prévision de la bataille pour reconquérir Mossoul, deuxième ville du pays.

Les forces irakiennes menaient depuis mardi une opération pour déloger les djihadistes de Charqat, une ville située près des routes de ravitaillement qui devront être utilisées par l'armée lorsqu'elle lancera son offensive sur Mossoul. L'armée a "totalement libéré Charqat et planté le drapeau irakien au-dessus du siège gouvernemental" dans la ville, a affirmé le Commandement des forces irakiennes. L'aviation irakienne et celle de la coalition internationale dirigée par Washington ont apporté un soutien aérien à l'opération. Charqat est située dans la province de Salaheddine, sur la rive occidentale du Tigre, à 260 km au nord-ouest de Bagdad et à environ 80 km au sud de Mossoul. L'armée irakienne avait avancé au-delà de Charqat, vers le nord, reprenant notamment une base militaire et une autre ville, Qayyarah, mais elle a dû se recentrer sur Charqat afin de se débarrasser de toute présence de l'EI sur ses arrières, selon des sources militaires. L'EI a conquis de larges portions du territoire à partir de 2014 mais les forces irakiennes, soutenues par des frappes aériennes de la coalition antidjihadistes, ont réussi à reconquérir les villes de Tikrit, Ramadi et Falloujah. Des responsables militaires américains ont indiqué que l'offensive finale vers Mossoul pourrait commencer en octobre même s'il existe encore de nombreux obstacles, à la fois politiques, militaires et humanitaires, avant de reprendre Mossoul. (Belga)

Nos partenaires