Les forces afghanes utilisent des écoles pour s'abriter, selon HRW

17/08/16 à 09:06 - Mise à jour à 09:06

Source: Belga

(Belga) Les forces de sécurité afghanes ont utilisé des écoles pour se protéger dans la province Baghlan, située au nord-est de l'Afghanistan. Cette situation met en danger les enfants et leur éducation, dénonce Human Rights Watch (HRW) dans un rapport publié mercredi.

Les forces afghanes utilisent des écoles pour s'abriter, selon HRW

Les forces afghanes utilisent des écoles pour s'abriter, selon HRW © BELGA

Le rapport affirme que les forces de sécurité afghanes "utilisent de plus en plus les écoles - les seuls bâtiments en béton renforcé dans certains villages - comme bases militaires lors des offensives à l'encontre de zones contrôlées par les Talibans". Au moins 12 écoles ont été utilisées à "des fins militaires" à Baghlan, selon le rapport, ce qui "met en danger les écoles, les étudiants et leurs professeurs". Cela "nuit gravement au droit à l'éducation des enfants en Afghanistan", affectant des dizaines de milliers d'écoliers dans tout le pays. Quelque 8 millions d'enfants sont inscrits à l'école en Afghanistan. Baghlan est l'une des provinces les plus disputées, avec sa voisine Kunduz, dont plusieurs districts sont contrôlés ou fortement disputés par des militants talibans. Human Rights Watch appelle le gouvernement afghan et ses forces de sécurité à cesser d'utiliser les écoles comme des bases militaires et à prendre des mesures sérieuses comme poursuivre ceux qui utilisent les écoles comme des bases et ce, "indépendamment de (leur) rang". L'organisation appelle également les Talibans à ne plus attaquer les écoles. (Belga)

Nos partenaires