Les fonctionnaires un peu plus absents en 2014

03/09/15 à 14:30 - Mise à jour à 14:30

Source: Belga

En 2014, un fonctionnaire fédéral n'a, en moyenne, pas presté 5,71 jours de travail sur 100 jours ouvrables pour cause de maladie. Par rapport à 2013, cela représente une augmentation de 2,5%, selon l'enquête annuelle de l'Administration expertise médicale (Medex), publiée jeudi.

Les fonctionnaires un peu plus absents en 2014

© Istock

"Au cours des 5 dernières années, l'absentéisme des fonctionnaires fédéraux a évolué de manière assez versatile. Globalement, il a connu une légère augmentation (2%) mais non constante. L'absentéisme n'a donc pas augmenté de façon explosive", précise Medex. "La durée moyenne des absences a également connu des évolutions divergentes sur la même période. Mais de manière générale, elle est restée constante ces dernières années", ajoute l'administration médicale. En moyenne, un fonctionnaire fédéral a été absent pour cause de maladie 13,8 jours sur toute l'année 2014. Et si l'on fait abstraction des fonctionnaires qui n'ont jamais été absents (33,7%, en 2014), on observe une moyenne de 20 jours par fonctionnaire malade. L'an dernier, la tendance selon laquelle l'absentéisme augmente avec l'âge, qui avait été observée lors de précédentes études, a de nouveau été confirmée (en 2014, également après 60 ans). L'enquête montre par ailleurs que les fonctionnaires statutaires n'abusent pas de leur nomination pour être plus absents que leurs collègues contractuels (respectivement 5,6% et 6,2%). En 2014 tout comme en 2013, le plus grand nombre de certificats déposés concernaient des problèmes locomoteurs (18,8%), respiratoires (18,4%) ou des maladies liées au stress (16,8%). Ces dernières représentent, avec 28,4 des jours de travail non prestés, à nouveau la principale cause d'absentéisme dans les services fédéraux.

En savoir plus sur:

Nos partenaires