Les faux papiers belges ont la cote

08/06/12 à 08:09 - Mise à jour à 08:09

Source: Le Vif

La quantité de documents d'identité belges falsifiés interceptés aux frontières de l'Europe par la police a augmenté de 42% entre 2010 et 2011.

Les faux papiers belges ont la cote

© BELGA

L'essentiel des faux papiers belges découverts l'ont été au nord du continent aux mains de Congolais, indique ce vendredi De Morgen à propos de chiffres repris dans un rapport de Frontex, l'Agence européenne pour la gestion de la coopération opérationnelle aux frontières extérieures.

Ces personnes essayent, au moyen de titres de séjour belges, de passer en Finlande via l'Estonie et la Lettonie. Elles optent pour des falsifications de papiers belges car ceux-ci semblent "moins suspects", ressort-il de l'analyse qu'en font l'Office des étrangers et la police fédérale.

"Cela semble plus logique", explique une porte-parole de la police "que des Congolais tentent leur chance avec de faux papiers belges plutôt qu'avec de faux papiers polonais par exemple, compte tenu de notre passé colonial".

Au total, 288 documents falsifiés ont été saisis. Ce qui place la Belgique à la mi-classement des "pays favoris" des faussaires professionnels de papiers d'identité. Le numéro un absolu est l'Italie avec 924 documents falsifiés ou faux; l'Espagne est, au contraire, le pays le moins populaire à cet égard.

Levif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires