Les familles sans papiers privées d'aide médicale urgente à Bruxelles

07/10/13 à 10:34 - Mise à jour à 10:34

Source: Le Vif

Selon les quotidiens flamands De Standaard et Het Nieuwsblad, les célibataires sans papiers bénéficient d'aide médicale urgente de la part du CPAS bruxellois alors que les familles avec des enfants en sont privées.

Les familles sans papiers privées d'aide médicale urgente à Bruxelles

© Belga

En Belgique, les personnes sans papiers ont droit à des soins médicaux par le biais de l'"aide médicale urgente. Le CPAS finance cette aide et le gouvernement fédéral rembourse les frais occasionnés. Cependant, cette mesure ne vaut pas pour les familles qui vivent à Bruxelles avec des enfants. Celles-ci sont abandonnées à leur sort. "Car le CPAS de la ville de Bruxelles refuse d'aider les familles avec mineurs sans résidence légale" explique Laetitia Van der Vennet, responsable de la Plate-forme mineurs en exil.

Exception

Pour refuser cette aide, le CPAS de Bruxelles évoque l'arrêté royal de 2004. Normalement, les personnes qui résident illégalement en Belgique n'ont pas le droit à l'accueil. Néanmoins, depuis 2004, il existe une exception pour les familles avec les enfants. Depuis, elles ont le droit à un accueil matériel. Elles peuvent résider dans les centres d'accueil de Fedasil ou dans ceux de la Croix-Rouge.

Centres d'accueil

Depuis trois ans, le CPAS de Bruxelles estime que les familles doivent se rendre au centre d'accueil où elles peuvent bénéficier de l'aide médicale nécessaire. Mais de nombreuses familles refusent de s'y rendre car elles seraient renvoyées dans leur pays d'origine.

En savoir plus sur:

Nos partenaires