Les excuses de la Flandre aux victimes d'abus pédophiles en institutions

16/04/14 à 08:13 - Mise à jour à 08:13

Source: Le Vif

Le président du parlement flamand Jan Peumans présentera le 22 avril prochain des excuses "au nom de toute la société flamande" pour les actes pédophiles commis dans des institutions scolaires ou de jeunesse, et un monument sera inauguré à cette occasion, rapportent mercredi Het Nieuwsblad et De Standaard.

Les excuses de la Flandre aux victimes d'abus pédophiles en institutions

© Belga Image

Cette initiative, qui fait suite au vote d'une résolution en ce sens au parlement flamand, concerne les victimes d'abus sexuels en dehors de l'Église.

"Je présenterai des excuses à l'égard de toute personne qui a été abusée et de celles qui le seront encore", a commenté Jan Peumans (N-VA). "C'est un signe clair à l'égard de la société, un témoignage de soutien, nous prenons l'engagement d'éviter cela à l'avenir, et chacun en sera responsable", a-t-il ajouté.

Les victimes sont demandeuses d'une reconnaissance de leur souffrance, a commenté le pédopsychiatre Peter Adriaenssens. "Ces personnes veulent que leur histoire ne soit pas oubliée et demandent des excuses. C'est une étape importante dans le processus de guérison, non parce qu'elles guériront de ce fait, mais parce que cela adoucira leur peine".

Ce mouvement d'introspection sur les abus commis dans des institutions en dehors de l'Église était une initiative du ministre flamand de la Santé Jo Vandeurzen (CD&V). Il avait en 2013 mis sur pied un groupe d'experts qui était parvenu à ces conclusions. "L'engagement pour l'avenir, c'est que nous reconnaissons que des choses inadmissibles sont arrivées et promettons d'être plus attentifs à l'avenir, en tant que société. Nous devons aussi nous demander comment il est possible que nous n'ayons rien vu", a commenté le ministre.

En savoir plus sur:

Nos partenaires