Les Etats-Unis n'ont pas encore eu de contact "direct" avec Pyongyang, selon Rex Tillerson

12/03/18 à 19:04 - Mise à jour à 19:06

Source: Belga

(Belga) Les États-Unis n'ont pas encore eu de contact "direct" avec les dirigeants nord-coréens au sujet du sommet prévu des dirigeants des deux pays sur le programme nucléaire de Pyongyang, mais restent dans l'attente, a déclaré lundi à Abuja le secrétaire d'État américain, Rex Tillerson.

"Nous n'avons pas eu de retour direct de la part de la Corée du Nord bien que nous soyons dans cette attente (...), a-t-il dit à la presse alors qu'il effectuait au Nigeria la dernière étape d'une tournée africaine. L'annonce de ce sommet "est un développement très récent, il y aura plusieurs étapes (qui) seront nécessaires pour se mettre d'accord sur le lieu et la portée de ces discussions", a précisé le secrétaire d'Etat. "Rien n'a été convenu" notamment à propos du lieu des discussions, après l'annonce du sommet historique entre le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong Un. "Les gens ont hâte d'avoir des réponses à toutes ces questions", a dit M. Tillerson, avant de conclure: "Je dirais de rester patient". Le président américain a accepté la semaine dernière de rencontrer le leader nord-coréen d'ici à la fin mai pour parler de la dénucléarisation, confirmant une annonce faite dans un premier temps par un émissaire sud-coréen à Washington. Pyongyang n'a pas encore réagi officiellement à cette annonce, mais son ambassadeur aux Nations unies, Pak Song Il, a déclaré au Washington Post que cette invitation résultait d'une "décision volontaire et ouverte" de Kim Jong Un. (Belga)

Nos partenaires