Les enseignants et les banquiers les plus touchés par le burnout

16/12/14 à 10:57 - Mise à jour à 11:28

Source: De Standaard

Selon une étude du conseil économique et social de Flandre (Sociaal-Economische Raad van Vlaanderen, SERV) relayée par le quotidien De Standaard, un employé flamand sur dix risque le burnout. D'après les chercheurs, l'enseignement et les finances sont les secteurs plus exposés.

Les enseignants et les banquiers les plus touchés par le burnout

© iStock

L'enseignement (12,1%), le secteur financier (11,9%) et le transport (11,6%) sont particulièrement touchés. Les femmes et les quinquagénaires sont également plus sensibles aux symptômes de burnout que les hommes et les travailleurs plus jeunes. D'après l'étude, les cadres et les membres de direction courraient davantage de risques (12 %) de contracter un burnout que ceux qui assument une fonction exécutive.

Le SERV explique cette recrudescence de burnouts par une charge de travail élevée et de lourdes exigences - imposées surtout par soi-même. En outre, les employés qui souffrent de problèmes émotionnels ou qui entretiennent une relation tendue avec leur supérieur direct risquent de deux fois plus de souffrir d'un burnout. Les chercheurs citent également le travail insuffisamment varié, le manque d'autonomie et les conditions de travail éprouvantes physiquement.

Selon De Standaard, les indépendants ne sont pas épargnés par le problème. Dix pour cent d'entre eux risquent en effet de faire une dépression au travail.

En savoir plus sur:

Nos partenaires