Les efforts budgétaires devront être justes, proportionnels et équilibrés

11/10/12 à 17:49 - Mise à jour à 17:49

Source: Le Vif

"Le gouvernement prendra ses responsabilités comme il le fait depuis 10 mois", a dit jeudi à la Chambre le Premier ministre Elio Di Rupo en réponse à une série de questions sur les perspectives budgétaires. Et d'ajouter que le gouvernement veillera à ce que les efforts qu'il faut encore faire soient "justes, proportionnels et équilibrés".

Les efforts budgétaires devront être justes, proportionnels et équilibrés

© Belga

L'année parlementaire commence traditionnellement par la déclaration de politique générale qui balise le travail du gouvernement pour l'année à venir. Cette année, l'exercice a été reportée en raison des élections communales. Les travaux budgétaires ne débuteront que la semaine prochaine.

Sept parlementaires de la majorité et de l'opposition ont profité de l'heure des questions de jeudi pour interroger le Premier ministre sur le sujet. "J'entends certains hurler aux loups sur le timing. Ne soyez pas inquiets, nous ferons comme nos prédécesseurs en 2000 et 2006. Le budget sera prêt à temps", a dit le Premier ministre. Le gouvernement entamera les travaux budgétaires "dans les jours qui suivront le Sommet européens des 18 et 19 octobre. Il procédera alors à un ajustement du budget 2012, à l'élaboration du budget 2013 et analysera l'impact des mesures décidées sur le budget 2014", a-t-il dit, insistant sur le fait que le gouvernement entend respecter ses engagements européennes à savoir un budget avec un déficit sous les 3% cette année et en équilibre en 2015.

Elio Di Rupo a rappelé les efforts qui ont déjà été réalisés . "Hélas, a-t-il ajouté, la croissance est moins élevée que ce qu'avaient prévu le Bureau fédéral du Plan et la Banque Nationale de Belgique. Ne nous décourageons pas. Avec les autres pays européens, nous redoublerons d'énergie pour sortir de la crise. Mais pas n'importe comment. Les efforts budgétaires du gouvernement devront être justes, proportionnels et répartis de manière équilibrée. Chacun doit contribuer selon ses moyens au redressement des finances publiques". "Il est fondamental que notre pays conserve sa crédibilité et continue à être une valeur sûre sur les marchés financiers", a-t-il encore dit. Il a souligné une fois de plus que la Belgique est revenu dans le peloton de tête des pays européens avec une "spread" sous les 100 points alors qu'il était à 360 avant la formation du gouvernement.

"Si la Belgique bénéficie à nouveau de cette confiance, c'est parce que le gouvernement fédéral met en oeuvre une politique budgétaire rigoureuse et crédible, qu'il a entamé des réformes structurelles et mis au point une dynamique de relance". M. Di Rupo a enfin appelé les représentants du patronat et des travailleurs à conclure un accord interprofessionnel. "Personne ne peut camper sur ses positions", a-t-il ajouté à ce propos.


Avec Belga

Nos partenaires