Les effectifs de l'armée tomberont l'an prochain à moins de 29.000 militaires

26/11/16 à 12:18 - Mise à jour à 12:18

Source: Belga

L'armée se rapproche rapidement du format que le gouvernement lui a défini pour l'horizon 2030 - 25.000 équivalents temps plein (ETP), soit 24.000 militaires et un millier de civils -, révèlent des chiffres publiés par le ministère de la Défense.

Les effectifs de l'armée tomberont l'an prochain à moins de 29.000 militaires

© Belga

Le Conseil des ministres a en effet approuvé vendredi l'avant-projet de loi fixant le contingent de l'armée pour 2017, "qui sera limité à 30.130 militaires", selon le cabinet du ministre de la Défense, Steven Vandeput (N-VA).

Ce nombre exprime le nombre maximum de militaires qui peuvent être sous les armes un même jour de l'année 2017. Il comprend 28.980 militaires du cadre actif et élèves, comptés dans l'enveloppe en personnel militaire, et 700 réservistes qui peuvent être rappelés sous les armes le jour où le contingent de l'armée atteint son niveau maximum. La Constitution prévoit que le contingent soit fixé annuellement.

Le contingent diminue d'année en année, en raison des restructurations successives qui ont touché les forces armées. Il était en 2009 de 39.075 hommes et femmes (dont 37.728 militaires du cadre actif et élèves). En 2012, ce chiffre était tombé à 33.703 militaires (32.458 du cadre actif et élèves, 545 hors enveloppe et 700 rappelés).

La "vision stratégique" pour la Défense à l'horizon 2030 approuvée en juin dernier par le gouvernement Michel prévoit de réduire les effectifs à cette échéance des actuels 30.000 militaires - bien que ce chiffre ne soit dans les faits pas atteint - et 2.000 civils à 25.000 équivalents temps plein, dont un millier de civils.

Nos partenaires