Les droits des passagers aériens handicapés bientôt mieux garantis

17/03/16 à 15:33 - Mise à jour à 15:33

Source: Belga

(Belga) L'European Disability Forum (EDF), une organisation qui représente les intérêts de 80 millions d'Européens avec un handicap, a obtenu de l'Agence européenne de Sécurité aérienne (EASA) que les personnes handicapées puissent voyager en avion en toute autonomie. Cette modification dans le règlement entrera en vigueur le 22 juillet 2017, a annoncé jeudi le Belgian Disability Forum dans un communiqué à la presse.

Les droits des passagers aériens handicapés bientôt mieux garantis

Les droits des passagers aériens handicapés bientôt mieux garantis © BELGA

L'exigence d'un assistant de sécurité ne pourra désormais plus être utilisée par les compagnies aériennes. Cette notion a tout simplement été supprimée du document d'orientation rédigé par l'EASA. L'idée première de l'agence de sécurité aérienne en rédigeant ce document était d'introduire le concept d'assistant de sécurité seulement pour des catégories spéciales de passagers, dont les personnes handicapées font partie. "L'EDF était, bien évidemment, opposé à cette idée: le risque serait que certaines compagnies refusent l'embarquement d'une personne handicapée en cas d'absence d'un assistant de sécurité", souligne le Belgium Disability Forum. L'EDF a également demandé une adaptation quant à la distribution des sièges pour les personnes handicapées. "Celle-ci n'a malheureusement pas pu être modifiée: les personnes handicapées peuvent être placées dans différents endroits dans l'avion pour des raisons de sécurité. Cela signifie que, par exemple, un groupe de personnes handicapées voyageant ensemble peut être séparé pendant le vol", explique le Belgium Disability Forum dans son communiqué. (Belga)

Nos partenaires