Les discussions à sept portent uniquement sur l'institutionnel

27/07/10 à 13:11 - Mise à jour à 13:11

Source: Le Vif

Une réunion des délégations des sept partis qui tentent de trouver un accord institutionnel sous la houlette du préformateur Elio Di Rupo a débuté ce matin. Les discussions ne portent que sur l'institutionnel, l'ambiance est bonne mais ce n'est pas facile, selon une source proche de la négociation.

Les discussions à sept portent uniquement sur l'institutionnel

© Belga

Des discussions entre N-VA, PS, CD&V, sp.a, cdH, Ecolo et Groen! avaient déjà commencé dimanche en fin d'après-midi. Il les avait une nouvelle fois réuni lundi. La séance plénière avait alors été suivie de contacts et, dans la soirée, le porte-parole d'Elio Di Rupo confirmait que les discussions à sept reprendraient mardi, comme prévu. On soulignait dans l'entourage des négociateurs qu'il n'a jamais été question d'une quelconque rupture.

Les contacts de lundi soir était semble-t-il des contacts bilatéraux entre Di Rupo et des partis concernés. Le préformateur est toujours à la recherche de convergences. Les discussions portent uniquement sur l'institutionnel, confirmait-on à bonnes sources même si l'agenda n'a jamais été confirmé officiellement par le préformateur.

Quant à l'ambiance des discussions, elle serait toujours bonne mais selon certaines sources les choses ne seraient pas faciles. "On est descendu du petit nuage sur lequel on était dimanche", commentait un proche de la négociation.

BHV est certainement un des points les plus délicats de la discussion étant donné sa charge symbolique. Et de l'avis général, si on n'arrive pas à trouver une solution sur ce point, il ne semble même pas nécessaire d'aborder la réforme de l'Etat en tant que telle.

Il n'y a par ailleurs aucune confirmation officielle sur la composition des délégations des différents partis. On sait toutefois que

Melchior Wathelet accompagne la présidente du cdH Joëlle Milquet et que le ministre-président flamand Kris Peeters accompagne le président du CD&V Wouter Beke. Dans la délégation du CD&V, on compte également un collaborateur du ministre-président. Pour le PS, le ministre wallon Jean-Claude Marcourt est présent. La vice-première ministre Laurette Onkelinx serait également à la table des négociations. Le président de Groen! Wouter Van Besien est accompagné du député fédéral Stefaan Van Hecke. Pour le sp.a, deux noms circulent: celui de la présidente Caroline Gennez et celui de Frank Vandenbroucke. Et pour Ecolo, les noms du co-président Jean-Michel Javaux et de Marcel Cheron sont avancés.

Quant au volet socio-économique et budgétaire de la discussion, elle ne concerne que 5 partis. Les écologistes appuieraient en effet une réforme de l'Etat de l'opposition. Sur ce point, il y a certes des groupes de travail mais aucune négociation centrale. "Les présidents n'ont pas le don d'ubiquité", commentait-on dans l'entourage des négociateurs.

Le Vif.be, avec belga

Nos partenaires