Les dirigeants israéliens devraient être jugés comme "criminels de guerre", dit l'Iran

15/05/18 à 16:07 - Mise à jour à 16:08

Source: Belga

(Belga) L'Iran a estimé mardi que les dirigeants israéliens devraient être jugés pour crime de guerre après le "massacre" à la frontière entre la bande de Gaza et Israël, où près de 60 Palestiniens ont été tués lundi par des tirs israéliens.

"Le meurtre d'enfants, de femmes et de gens sans défense de Palestine (...) est devenu la stratégie principale (d'Israël) en 70 ans d'occupation", a indiqué le porte-parole du ministre des Affaires étrangères, Bahram Ghasemi, sur le site internet du ministère. Il a appelé la communauté internationale à "agir immédiatement" et à juger les dirigeants israéliens comme "criminels de guerre devant les juridictions internationales", au lendemain de la journée la plus meurtrière du conflit israélo-palestinien depuis la guerre de l'été 2014 à Gaza. Près de 60 Palestiniens ont été tués et 2.400 blessés par des tirs de soldats israéliens à proximité de la barrière de sécurité qui sépare la bande de Gaza du territoire israélien lors de heurts et de manifestations de masse contre l'inauguration de l'ambassade des Etats-Unis à Jérusalem, qui avait lieu à quelques dizaines de kilomètres de là. M. Ghasemi a en outre accusé des pays de la région de "compromission traîtresse et de passivité indigne" pour ne pas avoir condamné avec force les agissements israéliens, en allusion à l'Arabie saoudite, le grand rival régional de l'Iran chiite avec lequel le royaume sunnite n'a plus de relations diplomatiques. (Belga)

Nos partenaires