Les deux fausses alertes à la bombe ont eu de lourdes conséquences sur le rail

06/10/16 à 08:54 - Mise à jour à 08:56

Source: Belga

(Belga) Les deux fausses alertes à la bombe survenues mercredi dans les gares de Bruxelles-Nord et Charleroi-Sud ont eu de lourdes répercussions sur le trafic ferroviaire. 917 trains ont enregistré ensemble un retard de 25.386 minutes, soit 423 heures, rapporte le gestionnaire de l'infrastructure Infrabel jeudi.

Au total, 270 trains ont été entièrement ou partiellement supprimés. La plupart des embarras se sont manifestés pendant l'heure de pointe du soir, mais des retards et annulations ont été notés jusqu'à la fin du service. Mardi, une panne d'électricité dans la région de Leeuw-Saint-Pierre, Hal et Buizingen avait déjà affecté la circulation des trains. (Belga)

Nos partenaires