Les dénonciations au fisc sont à la hausse

09/06/11 à 09:20 - Mise à jour à 09:20

Source: Le Vif

Les dénonciations fiscales ont fortement augmenté et sur cinq mois on en compte déjà presque autant que sur une année.

Les dénonciations au fisc sont à la hausse

© Image Globe /

"On dénombre déjà 400 dénonciations au niveau central de l'administration pour les cinq premiers mois de l'année alors que ces cinq dernières années, on en comptait une moyenne de 500 par an. Il ne s'agit ici que des dénonciations enregistrées au niveau central de l'administration fiscale. Il faut ajouter à cela toutes celles qui se font auprès des directions régionales de taxation. Et là aussi, il semble évident que la tendance soit à la hausse", indique jeudi le porte-parole du SPF Finances, Francis Adyns, dans les pages de La Dernière Heure.

Il n'existe pas de point de contact précis pour une dénonciation, celle-ci peut se faire auprès des 27.000 membres de l'administration.

Le SPF Finances ne peut expliquer actuellement cette hausse des dénonciations. "Les personnes qui dénoncent les autres au fisc éprouvent généralement peu de sympathie à l'égard du contribuable visé. Il s'agit souvent d'anciens collaborateurs, d'ex-époux, d'anciens amis... Nous ne demandons jamais aux personnes qui dénoncent une fraude fiscale le lien qui les unit avec la personne visée.(..) Dès qu'une dénonciation est faite, nous ouvrons une enquête, ce qui ne veut pas dire que cela aboutit directeur à un redressement fiscal", ajoute le porte-parole.

Si une dénonciation se révèle non-fondée et que le SPF Finances estime qu'elle s'est traduite par une perte de temps et porte préjudice à l'administration, il peut porter plainte contre le dénonciateur et le poursuivre.

Levif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires