Les demandes d'asile ont augmenté en septembre en Belgique

06/10/14 à 18:42 - Mise à jour à 18:42

Source: Belga

Ce son 1.797 demandes d'asile qui ont été introduites en Belgique en septembre dernier, soit une augmentation de 21% par rapport au mois de septembre 2013.

Les demandes d'asile ont augmenté en septembre en Belgique

© Belga

Il s'agit du nombre le plus important de demandes d'asile introduites en un mois depuis octobre 2012, indique lundi le commissariat général aux réfugiés et aux apatrides (CGRA) dans un communiqué. Les demandeurs d'asile dont la nationalité est indéterminée ont constitué le groupe le plus important, avec 229 demandes, soit 12,7% du total. Il s'agit essentiellement de demandeurs d'asile d'origine palestinienne, selon le CGRA.

Les autres principaux pays d'origine des demandeurs d'asile étaient la Syrie avec 206 demandes, soit 11,5% du total, l'Irak (181 demandes, soit 10,1%), l'Afghanistan (128 demandes, soit 7,1%) et la Guinée (81 demandes, soit 4,5%). La Russie (4,2 %), l'Erythrée (3,5%), l'Albanie (3,2%), la République Démocratique du Congo (2,9%), le Kosovo (également 2,9%) et le Pakistan (2,1%) complètent le top 10 des pays d'origine.

Le CGRA a pris un total de 1.364 décisions au cours du mois de septembre. Parmi celles-ci, 309 décisions ont été prises dans le cadre de l'examen des demandes multiples.

Parmi les 1.055 autres dossiers traités au fond par le CGRA, on compte 417 décisions de reconnaissance du statut de réfugié (étranger qui éprouve une crainte fondée de persécution en raison de la race, la nationalité, la religion, les opinions politiques ou l'appartenance à un certain groupe social) et 124 décisions d'octroi du statut de protection subsidiaire (étranger qui court un risque réel de subir des atteintes graves en cas de retour dans son pays d'origine, mais qui ne peut bénéficier du statut de réfugié).

Le taux de protection (statut de réfugié ou protection subsidiaire) en septembre 2014 s'élève ainsi à 51,3%, avec quelque 541 décisions positives sur un total de 1.055 décisions au fond. C'est la première fois que le taux de protection est supérieur à 50%, conclut le communiqué.

En savoir plus sur:

Nos partenaires