Les déclarations de Kris Peeters déchaînent les commentaires

16/04/16 à 18:53 - Mise à jour à 18:53

Source: Belga

Kris Peeters a perdu sa "boussole idéologique", réagit Kristof Calvo, chef de groupe Groen à Chambre. Le vice-Premier ministre déclare samedi dans Het Laatste Nieuws que d'autres économies sont à venir et que "tout le monde vit au-dessus de ses moyens". Des propos "alarmants", pour le président du Sp.a John Crombez. Pour Egbert Lachaert, député Open Vld, ce ne sont pas les gens qui vivent au-dessus de leurs moyens mais le gouvernement.

Les déclarations de Kris Peeters déchaînent les commentaires

© Belga Image

"Il semble que Kris Peeters est devenu le porte-parole du président de la N-VA Bart De Wever", souligne Kristof Calvo dans un communiqué. Ce dernier ne digère pas les nouvelles économies annoncées, alors que le gouvernement fédéral vient de boucler son ajustement budgétaire. De plus, le vice-Premier reconnaît que le gouvernement est en difficulté. "Malgré les efforts déjà déployés par les citoyens et les PME, le budget n'est pas en ordre. Nous passons donc difficilement de contrôle budgétaire en contrôle budgétaire, où on frappe à chaque fois à la porte du citoyen ordinaire. Nous en avons assez", commente le chef de groupe Groen.

Les propos de Kris Peeters, selon qui "tout le monde vit au-dessus de ses moyens", font aussi réagir Kristof Calvo. "Pardon? Une semaine à peine après l'affaire des Panama Papers, Kris Peeters méprise les Belges qui paient correctement leurs impôts et qui ont parfois même du mal à joindre les deux bouts. (...) Kris Peeters semble avoir perdu sa boussole idéologique."

Pour John Crombez, Kris Peeters est coupé des citoyens ordinaires et a "perdu le sens de la réalité" en disant que "tout le monde vit au-dessus de ses moyens". Le président du sp.a juge aussi "alarmante" l'annonce de nouveaux efforts budgétaires. "Il annonce que tout le monde sera mis à contribution pour rassembler les trois prochains milliards, et donc à nouveau les gens qui travaillent, ont déjà apporté beaucoup et reçoivent toujours plus de factures."

Enfin, selon le député Open Vld Egbert Lachaert, "le gouvernement doit d'abord se regarder lui-même". "Ce ne sont pas les gens, mais le gouvernement qui vit au-dessus des ses moyens."

Nos partenaires