Les CPAS coûtent de plus en plus cher aux Belges

28/01/15 à 06:39 - Mise à jour à 06:39

Source: Belga

Les finances des CPAS sont sous pression. Et cette pression ne devrait pas diminuer dans le futur. Selon la dernière livraison de la radiographie annuelle des finances des CPAS réalisées par Belfius - la banque qui finance les pouvoirs locaux -, la contribution moyenne par habitant, pour éponger le déficit des CPAS, est passée de 127 euros en 2013 à 155 euros en 2014, rapporte L'Echo mercredi.

Les CPAS coûtent de plus en plus cher aux Belges

© BELGA

Si les résultats budgétaires des CPAS sont proches de l'équilibre, c'est grâce à la dotation communale (s'ajoutant à la contribution fédérale) qui vient compenser les déficits d'exploitation. Ce sont donc, in fine, les habitants des communes eux-mêmes qui contribuent afin que la situation des CPAS soit à l'équilibre. Or la contribution moyenne par habitant est en forte hausse (+22%) par rapport à 2013. Il faut dire que les CPAS font face à de nouveaux défis, induisant le plus souvent des coûts supplémentaires, comme la réforme des pensions ou le vieillissement de la population. Et l'arrivée, en 2015, des chômeurs privés d'allocations d'insertion ne fera qu'aggraver la situation.

En savoir plus sur:

Nos partenaires