Les compagnies aériennes américaines ne survolent plus la Russie

18/04/18 à 02:10 - Mise à jour à 02:17

Source: Belga

(Belga) Les compagnies aériennes américaines ont commencé à détourner leurs avions de l'espace aérien russe, quelques heures avant l'expiration d'un accord avec Moscou sur les couloirs aériens, a annoncé mardi le département d'Etat.

Chaque jour, des dizaines de vols commerciaux américains traversent l'espace aérien russe pour parvenir plus rapidement à leur destination en Asie, mais l'accord passé entre les deux pays et leur accordant cette autorisation arrive à expiration à 23H59 GMT mardi. Selon la porte-parole de la diplomatie américaine Heather Nauert, l'ambassadeur des Etats-Unis à Moscou, Jon Huntsman, tentait de débloquer la situation à la dernière minute. Des responsables de l'aviation civile russe devaient participer cette semaine à des discussions au département d'Etat à Washington, mais ils ont annulé leur visite. Mme Nauert a indiqué qu'ils n'avaient pas donné de raison à l'annulation de leur déplacement. Mais les frappes aériennes du week-end dernier contre des installations militaires en Syrie ont provoqué la colère de Moscou, qui a déjà, dans le passé, tenté d'utiliser les couloirs aériens comme monnaie d'échange diplomatique. "L'autorisation des Russes pour ces survols expire aujourd'hui à 19H59" locales, a indiqué Mme Nauert au cours d'un point de presse. "Certaines compagnies aériennes ont pris la décision de détourner leurs vols parce qu'elles s'inquiètent de cette expiration", a-t-elle ajouté. "Nous ne voulons pas de ce genre de perturbation du transport aérien". Malgré l'imminence de l'expiration, la porte-parole de la diplomatie américaine a jugé possible qu'un accord soit conclu à la dernière minute. "Le gouvernement russe a dit à notre ambassade, lorsque nous leur avons parlé: +Ne vous inquiétez pas, nous ne ferons rien pour affecter le transport aérien des Etats-Unis+", a-t-elle dit. "Nous espérons que ce sera le cas. Nous attendons une réponse russe plus tard dans la journée. Nous espérons qu'ils maintiendront (l'accord)". (Belga)

Nos partenaires