Les communales à Tubize, du neuf avec de l'ancien

14/04/18 à 11:00 - Mise à jour à 11:19
Du Le Vif/L'Express du 12/04/18

Retour de l'ancien bourgmestre Raymond Langendries, renforcement de l'équipe de Michel Januth avec Walter Baseggio, arrivée de DéFI... A Tubize, les élections se profilent comme un choix entre retour aux sources, continuité ou nouveauté.

La surprise. Alors que les élections se profilent, les annonces s'enchaînent au sein du paysage politique tubizien. La nouvelle la plus marquante est sans doute le retour annoncé de Raymond Langendries, bourgmestre évincé en 2012 par la coalition PS, MR et Ecolo après dix-sept années au pouvoir. Plutôt que de rester dans l'opposition, l'homme avait alors préféré se retirer complètement. Pour mieux revenir quelques années plus tard ? Lorsqu'on l'interroge sur les raisons de son retour après six années dans l'ombre, Raymond Langendries rappelle n'avoir jamais vraiment quitté la politique. " Je suis resté actif au sein de la commune comme président du Renouveau communal (RC) ", souligne-t-il. Il précise aussi que cette démarche n'est pas seulement personnelle. " J'ai reçu de nombreuses demandes de la part de citoyens et de membres du Renouveau qui avaient apprécié mon travail et souhaitaient mon retour. " Il est vrai qu'en 2012, Raymond Langendries affichait le plus haut score personnel des élections avec plus de 2 000 voix de préférence, contre environ 1 200 pour Michel Januth (PS), finalement promu bourgmestre grâce à sa coalition avec le MR et Ecolo.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires