Les commerces liégeois vont-ils réellement ouvrir le dimanche ?

30/01/14 à 15:06 - Mise à jour à 15:06

Source: Le Vif

En devenant un centre touristique, la ville de Liège permet à ses magasins d'ouvrir sept jours sur sept. Cette autorisation laisse cependant l'opposition politique et les commerçants sceptiques.

Les commerces liégeois vont-ils réellement ouvrir le dimanche ?

© Thinkstock

La démarche s'inscrit dans les actions prioritaires du projet de ville 2007-2015. Il a fallu déroger deux lois pour obtenir cette possibilité : celle du travail pour posséder le titre de centre touristique, et ensuite celle des heures d'ouverture pour lancer une activité commerciale dominicale.

Les motivations sont bien entendu la dynamisation économique de la Cité ardente. Mais la situation est bien réglementée. L'hypercentre et le centre historique sont les flux touristiques de la ville. C'est pourquoi seuls les magasins s'étalant entre les Guillemins et la place des Déportés ou de la rue Puits-en-Sock à Outremeuse sont concernés. Chaque rue voire morceau de rue est cité dans les dérogations.

L'initiative est due à Maggy Yerna, l'échevine du Développement économique (PS) et Michel Firket, échevin du Tourisme (CDH). Ces derniers ont été interpellés par l'opposition lundi soir, lors du conseil communal. Christine Defraigne, chef de groupe MR, a déploré une absence de préparation à la mesure. Quant à Brigitte Ernst, conseillère Ecolo, elle pense que cette possibilité n'est pas positive.

L'ouverture des commerces le dimanche est une faculté et non une obligation. La ville envisage des réunions avec des vendeurs pour que chaque premier dimanche du mois, des activités soient organisées pour attirer les clients. Cela correspondrait ainsi à la gratuité de certains musées.

Du côté des commerçants, l'enthousiasme n'est pas vraiment là. Il faudra certes du temps pour que cette nouvelle initiative se mette en place. Les petits marchands craignent un écrasement de la part de plus grosses entreprises. En effet, cette ouverture supplémentaire engendre des coûts (personnel, chauffage, climatisation, etc.) que tout le monde ne peut pas se permettre.

Nos partenaires