Les co-formateurs rencontreront les ministres-présidents et les partenaires sociaux

25/07/14 à 18:19 - Mise à jour à 18:19

Source: Le Vif

Les co-formateurs Charles Michel (MR) et Kris Peeters (CD&V) rencontreront les ministres-présidents des entités fédérées "afin de maintenir un dialogue permanent" avec celles-ci, ont-ils indiqué à l'issue d'une réunion qui associait pour la première fois les négociateurs de la coalition suédoise.

Les co-formateurs rencontreront les ministres-présidents et les partenaires sociaux

© Belga Image

Les deux formateurs n'ont pas fait de commentaire sur l'agenda de ces entretiens, ni sur les sujets qui seront abordés. Un des points qui devrait toutefois venir sur la table est celui de la trajectoire budgétaire que devront suivre les différentes entités afin de respecter les engagements européens de la Belgique. La nouvelle majorité flamande, composée du CD&V, de l'Open Vld et de la N-VA, a fait savoir qu'elle atteindrait l'équilibre budgétaire en 2015 alors que les entités francophones, dirigées par le PS et le cdH, ne réaliseront cet objectif qu'en 2018.

Les co-formateurs renconteront également les partenaires sociaux représentés dans le "Groupe des 10" et tiendront des réunions de travail avec la Banque nationale et le Bureau du Plan.

"Tous les partenaires souhaitent se mettre rapidement au travail. La volonté est de travailler dans la discrétion dans un souci d'efficacité", ont expliqué MM. Peeters et Michel.

Les deux hommes ont rappelé les 5 principes issus de la mission d'information et qui guideront cette négociation: créer des emplois, répondre aux préoccupations sociales et économiques, respecter le dialogue et la concertation sociale, exécuter de bonne foi la 6e réforme de l'Etat et garantir la loyauté fédérale et le dialogue avec les entités fédérées.

"Les 4 partis présents autour de la table ont réaffirmé l'importance qu'ils souhaitent accorder à des politiques sociales et économiques tout en veillant au respect des équilibres budgétaires", ont-ils précisé.

Les délégations de la N-VA, du MR, du CD&V et de l'Open Vld se sont retrouvées à la présidence de la Chambre. Bart De Wever et Jan Jambon représentaient les nationalistes flamands. Didier Reynders, Willy Borsus et Olivier Chastel faisaient de même pour les libéraux francophones; Wouter Beke et Koen Geens étaient là pour les chrétiens-démocrates et Gwendolyn Rutten, Alexander De Croo et Maggie De Block pour les libéraux flamands.

Nos partenaires