Les chevaux ne pourront plus changer de nom

20/01/15 à 16:25 - Mise à jour à 16:26

Source: Belga

Chaque cheval devra désormais conserver son nom d'origine, mais pourra y voir s'ajouter un préfixe ou un suffixe à des fins commerciales, a clarifié mardi la fédération belge d'équitation (FRBSB) en matière de dénomination sportive des chevaux. Un nom qui ne pourra plus être changé par la suite.

Les chevaux ne pourront plus changer de nom

© Reuters

"Désormais, chaque poney ou cheval enregistré en Belgique pour le sport (dite immatriculation) devra conserver son nom d'origine. Par le nom d'origine, nous entendons le nom sous lequel le cheval ou le poney a été enregistré dans un studbook (registre d'élevage, ndlr) ou à la CBC (la Confédération belge du cheval, ndlr). Il est cependant permis d'ajouter un préfixe ou suffixe commercial, moyennant paiement d'un montant compensatoire, entre 100 et 900 euros (pour un enregistrement international). Ce sera également ce nom-là qui sera utilisé le cas échéant pour l'enregistrement sportif international (passeport FEI)", explique la FRBSB qui ajoute qu'aucun changement de nom n'est ensuite possible suivant la législation en vigueur. Ce qui va satisfaire aussi les éleveurs et les studbooks qui regrettaient que le préfixe et le suffixe liés à l'éleveur étaient parfois supprimés du nom sportif. "De cette manière, la référence à l'éleveur restera présente dans le nom sportif du cheval ou du poney", conclut le communiqué.

En savoir plus sur:

Nos partenaires