Les chefs des armées des pays du lac Tchad préparent l'assaut "final" contre Boko Haram

14/10/16 à 01:48 - Mise à jour à 01:51

Source: Belga

(Belga) Les chefs d'Etat-major des armées des pays du lac Tchad (Nigeria, Tchad, Niger, Cameroun et Bénin) se sont réunis jeudi à Niamey pour préparer l'assaut "final" contre le groupe islamiste nigérian Boko Haram, a indiqué vendredi la radio d'Etat nigérienne.

"La présente rencontre a pour objet de préparer la phase finale de l'éradication de Boko Haram dans notre espace", a déclaré Hassoumi Massoudou, le ministre nigérien de la défense, à l'ouverture de la réunion. Le Niger, le Tchad et le Nigeria ont lancé quasi-simultanément en juillet des "opérations de ratissage" contre les fiefs de Boko Haram, selon l'armée du Niger. Ces "opérations ont donné des résultats décisifs notamment en libérant plusieurs localités autrefois occupées par Boko Haram", a assuré M. Massoudou. Elles ont également permis de "désorganiser le flux logistique" des insurgés nigérians, s'est-il félicité. "Les résultats de nos actions militaires ont été d'autant plus satisfaisants que nous observons un retour de la confiance des populations" avec "une reprise des activités économiques", a-t-il relevé. Selon le ministre, "l'espoir d'une sortie prochaine de l'état de guerre dans le bassin du lac Tchad", pointe même déjà. Dans un bilan de ces opérations, menées par la Force régionale, opérant dans le bassin du lac Tchad, et dressé fin septembre, Niamey a indiqué que 14 de ses soldats et 123 "terroristes" avaient été tués. "Deux terroristes" ont également été "capturés" et "une importante quantité d'armes et de munitions" a été récupérée. Ces opérations ont surtout permis de reprendre à Boko Haram les localités stratégiques nigérianes de Damasack, Abadan et Gachagar. (Belga)

Nos partenaires