Les candidats à la présidence d'Ecolo ne veulent pas d'une fusion avec Groen

20/03/15 à 06:29 - Mise à jour à 07:54

Source: Belga

Les quatre candidats à la présidence d'Ecolo, scrutin pour lequel les militants voteront dimanche, refusent catégoriquement l'idée de créer un parti unique avec Groen, formule que soutenait chaudement la direction sortante, ressort-il d'une interview au Soir des deux duos candidats, Zakia Khattabi et Patrick Dupriez d'une part, Chloé Deltour et Christos Doulkeridis de l'autre.

Les candidats à la présidence d'Ecolo ne veulent pas d'une fusion avec Groen

Les candidats à la co-présidence d'Ecolo. © Belga

Lundi, les coprésidents sortants Olivier Deleuze et Emily Hoyos soutenaient fortement un rapprochement avec les Verts flamands, allant jusqu'à préconiser la création d'un seul et même parti. "On est pour un rapprochement", dit Zakia Khattabi.

"Pas pour la fusion. Car ce sont des modes de fonctionnement différents. Et des tas de choses existent pour nous permettre de travailler ensemble. A la Chambre, on construit des positions communes. (...) Les écologistes sont des fédéralistes, pas des unitaristes. On n'a pas besoin d'une structure commune pour faire exister un projet commun."

Pour Christos Doulkerdis, "on peut approfondir nos relations. Il y a à apprendre de l'autre. Le groupe commun à la Chambre, c'est génial. Mais pas davantage", fait-il savoir.

En savoir plus sur:

Nos partenaires